5 conseils pour créer votre entreprise

Il existe certainement autant de façon de lancer son entreprise qu’il y a d’entreprises dans le monde. Chaque entrepreneur y va de son propre son propre feeling, de sa propre méthode, suit son propre business plan selon différents critères comme par exemple son domaine d’activité ou bien son type de clientèle.

Voici quelques conseils auxquels vous pourrez penser lorsque vous vous lancerez dans la création de votre entreprise. Ils abordent divers domaines comme la gestion de votre temps ou bien l’achat de votre équipement et pourront je l’espère vous éviter de commettre quelques erreurs en début de parcours ou bien vous remettre rapidement sur de bons rails.

1. Avoir un minimum d’expérience

Avoir un minimum d’expérience

Sans aucune expérience, il est très difficile pour ne pas dire quasiment impossible de pouvoir se lancer dans une activité pérenne à moyen terme. Aucune expérience signifie bien souvent aucune référence, aucun client, aucun portfolio. Il n’est donc pas aisé sans aucune arme de persuasion de convaincre ses premiers prospects.

Imaginez-vous un instant à la place de vos prospects. Vous recherchez une entreprise pour organiser votre mariage et vous vous faites démarcher par un commercial qui n’a encore jamais organisé un seul mariage. Pensez-vous que vous lui confierez l’organisation de ce jour unique de votre vie ?

J’ai, pour ma part, débuté mon activité de freelance en tant que développeur web avec pour seule et unique référence un site personnel de tennis de table. Mais j’avais cependant déjà 3 contrats signés auprès avec d’amis entrepreneurs, ce qui m’a permis de créer rapidement un premier portfolio avec mes premières références.

2. Commencer à mi-temps

Si vous êtes encore salarié, pourquoi ne pas commencer votre activité freelance à mi-temps ? Cela vous permet de garder une source de revenus mensuels et peut vous laisser assez de temps pour vous faire une idée sur la pérennité de votre entreprise.

Si votre activité ne vient pas concurrencer directement le marché de votre employeur, vous pouvez éventuellement essayer de négocier avec lui afin de pouvoir trouver un terrain d’entente sur votre passage d’un travail à plein-temps à un travail à mi-temps.

Il se peut même que votre nouvelle activité freelance puisse apporter une valeur ajoutée à votre entreprise actuelle, il ne devrait alors pas être difficile de nouer directement un partenariat avec votre employeur.

3. Traquer son temps

Traquer votre temps

Je n’ai personnellement commencé à traquer mon temps passé à travailler qu’après plusieurs années de freelance, et pourtant ma surprise fut des plus grandes lorsque j’ai eu sous les yeux la preuve irréfutable que je perdais quotidiennement un temps colossale à la réalisation de tâches complètement futiles.

Grâce à l’enregistrement de mon temps avec des outils gratuits et très simple d’utilisation comme par exemple Toggl, j’ai pu facilement mettre le doigt sur les tâches à négliger au profit d’autres beaucoup plus lucratives.

J’ai surtout pu réduire drastiquement certaines distractions qui intervenaient quotidiennement pendant mon travail et ainsi augmenter considérablement ma productivité et par conséquent mes revenus.

Ne perdez donc pas une seconde et commencer à traquer votre temps dès que possible.

4. Créer un portfolio irréprochable

Lorsque l’on débute son activité sans trop d’expérience, le nombre de clients dans son portefeuille peut souvent se compter sur les doigts de la main. Il est donc nécessaire de mettre en avant de la plus des manières ce que vous avez réalisé jusqu’à aujourd’hui.

Vous êtes designer ? Montrez vos plus belles références sur votre site Internet. Vous êtes photographe ? Créez un diaporama de vos plus belles prises vues pour les montrer à vos prospects. Vous êtes écrivain ? Mettez des extraits de vos plus beaux écrits sur votre blog.

Une vitrine de vos meilleures réalisations est un atout indéniable dans la recherche de nouveaux clients.

5. Avoir du bon matériel

Avoir du bon matériel

Je connais de nombreux entrepreneurs qui lors de la création de leur entreprise n’ont pas osés investir trop d’argent dans leurs propres outils de travail. Si vous ne croyez pas en votre produit, renoncez dès maintenant à votre projet.

Equipez-vous irréprochablement dès le début de votre activité afin de pouvoir proposer le meilleur de vous-même dès votre commencement. Il serait dommage de ne pas pouvoir offrir à vos clients un service irréprochable sous prétexte que vous n’avez pas du bon matériel.

Il n’est pas non plus impossible qu’à court terme, vous ayez à réinvestir dans du meilleur matériel car vous vous rendrez compte que vous ne pouvez pas ou plus travailler correctement dans les conditions actuelles. Au final vous aurez donc investit beaucoup plus que si vous vous étiez équiper correctement dès le début.

Conclusion

Il existe des milliers de conseils possibles et inimaginables que chaque entrepreneur pourrait donner à un autre entrepreneur qui souhaite se lancer à son compte. J’ai proposé ci-dessus 5 points que j’estime relativement important pour être évoqués en priorité mais ma liste de conseils est encore loin d’être terminée et je ne manquerai pas de vous les faire partager dans mes prochaines contributions.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi:

A propos de Armel

Développeur web freelance depuis plus de 10 ans. Fondateur du portail sportif n°1 en France Tennis de Table.com et aussi créateur... d'Elomag ;)
Vous pouvez me suivre sur Twitter - Facebook - Google+ - LinkedIn

Speak Your Mind

*